Comines Warneton Football - R.jespo Comines-Warneton Coach Dynamique

berbe1
ballon rouge
personne1
personne
Aller au contenu

DUOS FRATERNELS

R.jespo Comines-Warneton Coach Dynamique
Publié par dans R.JESPO ·
Deux frères dans une même équipe de foot, sans être frères jumeaux, c'est déjà original à souligner mais quand c'est 2 X 2 FRANGINS dans la même sélection, ça c'est doublement à mettre à l'honneur, vous ne trouvez pas?
Et bien, cela s'est bien chez nous que cela se passe au sein de l'équipe fanion de la Royale Jespo Comines-Warneton, club familial à plus d'un titre.



Alors, on commence non pas avec le plus jeune mais avec le dernier inscrit ou plutôt réinscrit soit JESSY NYS, né le 16 octobre 1991.
Il a porté les couleurs de la Jespo, la première fois en juin 2013 puis il a pris un peu ses distances avec la compétition mais sans toutefois se désintéresser de ce qui se tramait du côté des Rouges & Blancs de la Jespo où son grand-frère, Teddy (28 juillet 1987) continuait de s'installer dans le rideau défensif de la Jespo pour y occuper encore et toujours une pièce maîtresse. Toujours un bon placement, ce qui devait logiquement le destiner à trouver sa voix professionnel dans le secteur bancaire.  
Revenu en novembre dernier, motivé mais aussi quelque part transfiguré, il s'est attelé à démontrer que le "nouveau Jessy" était disposé à tout mettre en œuvre pour obtenir la confiance du coach et   une place au sein du noyau de la P3.   
Et dire que Jessy & Teddy ont encore un frangin qui se débrouille pas mal au foot mais toujours de l'autre côté du pont de Comines!
3 frères, serait du jamais vu!😉😉😉  

                        
Avant, ils résidaient de l'autre côté du pont, dans le nom d'une rue qui les destinait tous les deux à rejoindre un jour, "notre plat pays qui est le nôtre"!.
Depuis peu, c'est fait puisque tous les deux en franchissant le pont, ils ont quitté la rue Jacques Brel pour s'installer sur une autre rive.  
Le plus jeune, HAKIM ARFFAK (6 janvier 1992) a rejoint son aîné, MORAD (17 mars 1988) sous les couleurs de la Jespo le 25 juillet 2017.



Il s'y plait très bien et aime aussi bien le ballon. Je vais devoir lui demander si il aime skier car en tout cas, il s'est déjà parfaitement slalomer dans les défenses adverses et voire même marquer! Que faut-il lui demander de plus sinon d'être toujours à la hauteur et performant sinon tout come Morad, ils risquent tous les deux de se faire réprimander par leur papa, fin et discret observateur mais connaisseur.
De nos 4 joueurs, c'est lui qui s'est affilié le premier à la Jespo et cela fait déjà un petit bail puisque c'était le 6 mai 2013. Une grave blessure l'avait privé d'une première saison en Belgique sous  les Etoilés Bleus du BS Geluveld.



Une condition physique hors-norme lui permet d'être sur tous les ponts mais quand il est paré à l'abordage, c'est à tribord que ce "pirate" appuie là, où ça fait mal à l'adversaire.
Dès son arrivée à bon port (= arriver au bon endroit), il a fait connaissance avec le commandement de bord, Thierry qui l'a parfaitement modelé à son équipage mais surtout à son poste arrière.

Tous ensemble, il y a quelques saisons, en haute mer (P2) nous avons vécu un peu "notre radeau de la Méduse" mais depuis et aujourd'hui, nous sommes fans de Georges Brassens et de son "Copains d'Abord" que je ne vais pas vous faire écouter mais lire ci-après.

Avant cela, je vous avouerai que depuis le début de cette saison 2018/2019, tous nos joueurs ont pris de la bouteille mais pas toujours la même, pas vrai Morad?

ALORS TOUTES VOILES DEHORS, ESSAYONS DE REPARTIR EN HAUTE MER (P2).  

    
jvdmarlière



Paroles de la chanson Les Copains D'abord par Georges Brassens
Non, ce n'était pas le radeau
De la Méduse, ce bateau,
Qu'on se le dis' au fond des ports,
Dis' au fond des ports,
Il naviguait en pèr' peinard
Sur la grand-mare des canards,
Et s'app'lait les Copains d'abord

Les Copains d'abord.

Ses fluctuat nec mergitur
C'était pas d'la littératur',
N'en déplaise aux jeteurs de sort,
Aux jeteurs de sort,
Son capitaine et ses mat'lots
N'étaient pas des enfants d'salauds,
Mais des amis franco de port,

Des copains d'abord.

C'étaient pas des amis de lux',
Des petits Castor et Pollux,

Des gens de Sodome et Gomorrh',
C'étaient pas des amis choisis
Par Montaigne et La Boeti',
Sur le ventre ils se tapaient fort,
Les copains d'abord.

C'étaient pas des anges non plus,
L'Evangile, ils l'avaient pas lu,
Mais ils s'aimaient tout's voil's dehors,
Tout's voil's dehors,
Jean, Pierre, Paul et compagnie,
C'était leur seule litanie
Leur Crédo, leur Confitéor,

Aux copains d'abord.

Au moindre coup de Trafalgar,
C'est l'amitié qui prenait l'quart,
C'est elle qui leur montrait le nord,
Leur montrait le nord.
Et quand ils étaient en détresse,
Qu'leur bras lancaient des S.O.S.,
On aurait dit les sémaphores,
Les copains d'abord.

Au rendez-vous des bons copains,
Y'avait pas souvent de lapins,
Quand l'un d'entre eux manquait a bord,
C'est qu'il était mort.
Oui, mais jamais, au grand jamais,
Son trou dans l'eau n'se refermait,
Cent ans après, coquin de sort !
Il manquait encor.

Des bateaux j'en ai pris beaucoup,
Mais le seul qui'ait tenu le coup,
Qui n'ait jamais viré de bord,
Mais viré de port,
Naviguait en père peinard
Sur la grand-mare des canards,
Et s'app'lait les Copains d'abord
Les Copains d'abord.

Sources de l'article:



Aucun commentaire

BALLON -BAS
herbe3
SUIVEZ-NOUS
Copyright ©2016 - 2018 RCGS Tous droits réservés
Retourner au contenu